Fiche conseil 1 : L’interpellation

27

juin

Fiche conseil 1 : L’interpellation

Faut-il attendre le passage en caisse ou interpeller en magasin ?

Légalement, un vol n’est commis qu’à partir du moment où le client franchi la sortie de l’établissement sans avoir présenté un ou plusieurs articles.

Vous n’avez pas le droit de le considérer comme voleur avant.

Cependant, l’objectif ici reste de récupérer le produit volé tout en distinguant un vol commis par un client habituel qui est susceptible de revenir faire ses achats (sans voler !) d’une personne de passage qui n’est présent que dans le but de commettre un vol.

Pour le premier cas, nous vous conseillons de laisser le client passer en caisse et, lorsqu’il a déposé ses achats sur le tapis, lui préciser courtoisement mais fermement qu’il a « oublié » de déposer l’ensemble des produits. Le but n’est pas de le faire remarquer mais de lui faire comprendre également qu’il a été surveillé afin qu’il ne recommence pas.

Pour le second, la meilleure approche est de l’accompagner dans le magasin en lui proposant vos conseils et de le suivre au mieux dans ses achats. Ici, la personne comprendra qu’elle a été identifiée et ne prendra pas le risque de passer les portes avec ses produits volés.